Actualités CFE CGC

Pour une Europe plus solidaire – déclaration commune

Pour une Europe plus solidaire - déclaration commune

 

Le XXe siècle a signé deux fois la fin de la domination du monde par l’Europe : une première fois avec les deux guerres mondiales et une deuxième fois avec la mondialisation. La planète n’est plus dominée par les Européens et le sera de moins en moins.

La construction européenne exprime la nécessité pour les Nations européennes de s’unir pour maintenir leur rang dans le monde et préserver, si ce n’est accroître, le niveau de vie de ses. Divisés, les pays européens sont condamnés au déclin. Unis, ils peuvent prolonger leur histoire commune et écrire un nouveau chapitre de prospérité et de bien-être.
Le choix d’une monnaie commune, depuis 1999, fut l’un des actes politiques les plus forts depuis le début de l’intégration. L’euro a permis, une multiplication des échanges entre Européens, la protection des Etats contre les attaques spéculatives des marchés, la mise en place d’un contrepoids face à la domination écrasante du dollar.
Mais, tel que conçu par le Traité de Maastricht, l’euro a aussi favorisé des déséquilibres économiques intra-européens. Privant les pays de l’instrument monétaire, neutralisant le risque de change, il a logiquement facilité une spécialisation productive croissante des Etats, poussant certains vers des activités fortement exportatrices, notamment industrielles, et d’autres vers des productions moins porteuses dans les échanges.
S’est ainsi installé, en moins de dix ans, un déséquilibre jusqu’alors inconnu des balances des paiements, qui a creusé l’endettement des uns et dopé les excédents des autres. Telle est la cause la plus profonde de la crise des dettes souveraines en Europe.
Cette crise, qui est apparue au grand jour en 2010, est loin d’être close. Elle menace aujourd’hui l’avenir de la zone euro, c’est-à-dire le destin des Européens.
Il est de la responsabilité politique de tous ceux qui ont en charge l’avenir de l’Europe, d’apporter à temps une solution à ce déséquilibre institutionnel.
Nous, représentants des salariés et des entreprises en France, appelons les Etats, d’une part, et les partenaires sociaux, d’autre part, à engager sans tarder une réflexion sur la mise en place rapide d’un mécanisme budgétaire européen permettant de stabiliser la zone euro et de contribuer au rééquilibrage des échanges entre les Etats européens.
Ce mécanisme budgétaire, qui viendrait compléter la responsabilité propre de chaque pays d’améliorer sa situation par les réformes adéquates, pourrait prendre des formes distinctes ou complémentaires : aides conjoncturelles, investissements, assurance chômage européenne… Politiquement, il doit permettre d’incarner la solidarité entre les Européens. Economiquement, il doit compenser l’hétérogénéité des économies. Socialement, il doit soutenir les politiques de l’emploi, augmenter le niveau de qualification des salariés et contribuer à la convergence sociale.
Nous souhaitons que les partenaires sociaux européens apportent une contribution décisive à la poursuite de la construction européenne, qui est l’un des biens les plus précieux pour l’avenir des travailleurs et des entreprises du Vieux Continent.Tribune publiée par le journal Le Monde du 22 juillet 2015

Contact CFE-CGC : Christophe Lefévre, secrétaire national en charge de l’Europe

Tél :  06 03 22 60 63 – E-mail : christophe.lefevre@cfecgc.fr

Revue Présence

Bienvenue à la CFE-CGC

Techniciens, agents de maîtrise, VRP, ingénieurs, cadres, agents des trois fonctions publiques, bienvenue à la CFE-CGC, le syndicat de l’encadrement ! Suivre l’actualité, besoin d’aide, de conseils, d’être défendu : L’Union Départementale des Alpes-Maritimes est à votre service

CONNAISSEZ-VOUS L’UNION DEPARTEMENTALE CFE-CGC DANS VOTRE DEPARTEMENT ?

L’Union Départementale 06 est une structure à caractère interprofessionnel qui regroupe les adhérents des divers syndicats et fédérations représentés dans les Alpes-Maritimes, et permet la décentralisation de la CFE-CGC.

Elle met à votre disposition ses moyens pour vous accueillir, vous informer, vous écouter et vous guider dans vos démarches mais également, vous conseiller et vous assister dans vos différends professionnels, vous défendre et vous représenter dans les organismes publics, sociaux ou professionnels.

De plus, la CFE-CGC est présente dans nombre d’organismes que ce soit au niveau administratif, social ou économique, afin de remplir les missions qui lui sont dévolues en mobilisant le maximum de compétence et d’expertise.

Pour se rapprocher de ses adhérents, l’Union Départementale CFE-CGC 06 est implantée au niveau départemental et local.

Elle vous représente au sein d’organismes où elle est l’interlocutrice des pouvoirs publics.

LES ACTIONS DE LA CFE-CGC AU COTES DES PERSONNELS DE L’ENCADREMENT

La CFE-CGC est un syndicat de propositions qui prône avant tout le dialogue et la négociation. Partout en France, ses délégations, ses représentants se mettent à la portée du personnel d’encadrement dans toutes ses composantes. Elle est le porte-parole des salariés dans la défense de leurs droits et de leur entreprise avec, comme constante, la volonté de mettre l’économie du pays au service des femmes et des hommes qui la font progresser.

Formation

Union Locale de Cannes

8 impasse Sophora

06400 CANNES

06 26 34 30 24

ulcannes@cfecgc06.org

Antenne de Grasse

9 rue Gazan

06130 GRASSE

04 93 36 14 51

ulgrasse@cfecgc06.org

Antenne de Valbonne

Maison des Syndicats
40 rue de la Bastide Vieille
06560 VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS
04 93 88 86 88
antenne.sophia@cfecgc06.org

Union Départementale des Alpes Maritimes

CFE-CGC
455 Promenade des Anglais
Immeuble le phare – 2ème etage
06200 Nice
04 93 88 86 88
ud06@cfecgc.fr